Vaud répond aux besoins de liquidités des hôpitaux du canton en cette période de crise sanitaire. Le gouvernement a décidé de relever de 75 à 125 millions de francs le montant limite d’avance de la trésorerie que l’Etat peut accorder à la Centrale d’encaissement des établissements sanitaires vaudois.

L’exécutif vaudois précise que ce nouveau plafond a été fixé sur la base d’une estimation, le total exact des besoins pour cette année n’étant pas chiffrable actuellement.