L’union entre Blonay et Saint-Légier devra patienter. Prévue le 17 mai prochain, la votation sur la convention de fusion entre les deux communes est reportée à une date encore inconnue.

Cette décision s’explique par la crise sanitaire actuelle. Une crise qui a poussé lundi le Conseil d’Etat vaudois à repousser tous les scrutins prévus d’ici la mi-juin.

Dans le cas de Blonay et Saint-Légier, une nouvelle date sera fixée d’entente avec les services de l’Etat.