Le Conseil fédéral a décidé de reporter le scrutin.

Tous délais pour la récolte des signatures et le traitement des initiatives populaires, ainsi que les demandes de référendum en cours seront temporairement suspendus. Pour le gouvernement, la tenue correcte d’une votation nécessite non seulement son organisation mais aussi l’implication des citoyens. Ils doivent pouvoir former librement leur opinion, ce qui nécessite une campagne en amont.

Sont ainsi reportées la votation sur l'initiative de l'UDC visant à résilier la libre circulation des personnes avec l'UE, la réforme de la loi sur la chasse et celle sur l'augmentation des déductions fiscales pour la garde extrafamiliale des enfants.

Le Conseil fédéral devra décider d'ici à fin mai s’il ordonne l’organisation d’un scrutin pour le 27 septembre et à déterminer, le cas échéant, les objets soumis au peuple.