La Police cantonale valaisanne a déjà procédé à trois dénonciations dans le cadre de l’état de situation extraordinaire lié au coronavirus.

La première intervention concerne un établissement situé à Haute-Nendaz qui a servi des boissons à une vingtaine de personne sur sa terrasse.  A Sion, les autorités ont dû intervenir auprès d’un magasin de vêtement qui n’était pas fermé. Toutes les personnes responsables ont été dénoncées au Ministère Public. La police rappelle qu’elles s’exposent à des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison.