Le Conseil d’Etat a récemment validé le concept socio-éducatif mis sur pied par l’EVAM, l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants, et le Service de Protection de la Jeunesse.

Les professionnels concernés disposent à présent d’un document de référence. Sa vocation est d’asseoir les bonnes pratiques en matière d’accueil et de suivi de ces jeunes, arrivés en Suisse sans leurs parents. Le canton compte deux foyers principaux pour la prise en charge des mineurs non-accompagnés, à Lausanne et à Montreux. Actuellement, ils abritent entre 60 et 70 jeunes, âgés 14 et 17 ans et demi.