Le groupe pharmaceutique implanté notamment à Martigny, et la fondation vaudoise, appellent les start-ups et autres concurrents potentiels à envoyer leur dossier jusqu’au 30 avril.

Le but du concours est de récompenser des projets destinés à améliorer la qualité de vie des patients. Originalité, retombées économiques et impact sur l’utilisateur font partie des critères de sélection. Le challenge Debiopharm-Inartis est doté de 75'000 francs. L’édition 2019 avait primé un projet de chaise élévatrice, permettant aux personnes à mobilité réduite de se relever seule après une chute.