Les députés ont chargé le Conseil d’Etat d’étudier la question. Ils lui ont transmis un postulat du socialiste Alexandre Rydlo.

L’objectif du texte est de réduire la pollution lumineuse, par exemple en adaptant l’éclairage public. Plusieurs villes du canton ont déjà pris des mesures en ce sens. Mais une très courte majorité du Grand Conseil a estimé qu’un plan cantonal permettrait, entre autres, de fournir des outils aux petites communes pour qu’elles puissent agir.