L’Hôpital intercantonal de la Broye a vécu une matinée mouvementée. Des employés de l’établissement de Payerne, ont signalé un individu au comportement suspect qui parlait d’explosifs.

Suite à ses propos, un important dispositif a été mis sur pied. Les troupes romandes de déminage ont aussi été dépêchées sur place. Les forces de l’ordre n’ayant rien trouvé, l’hôpital a pu reprendre ses activités en début d’après-midi.

A noter que le site n’a pas été évacué et que personne n’a été mis en danger. L’homme à l’origine de cette alerte a été appréhendé mais pas encore identifié.