Jugés pour une action dans les locaux de Credit Suisse en novembre 2018, ils ont été acquittés aujourd’hui.

Le président du tribunal et juge unique Philippe Colelough a retenu l'état de nécessité licite dans lequel ont agi les militants. Il a par ailleurs jugé que leur action était le "seul moyen efficace pour faire réagir la banque" au vu de l’urgence climatique et "la seule façon d'obtenir le retentissement nécessaire" auprès des médias et du public.

Cette décision rendue par la justice vaudoise fera date. Il s'agissait en effet du premier procès d'ampleur en Suisse depuis le début de la mobilisation pour le climat.