Le 13 janvier 2015, Tamoil annonçait la fermeture de sa raffinerie de Collombey.

Une décision qui a fait l’effet d’un coup de tonnerre pour l’industrie chablaisienne, et qui a entraîné la suppression de plus de 230 postes. Cinq ans plus tard, la plupart des employés ont retrouvé du travail, selon le secrétaire d’Unia Valais Blaise Carron. Rappelons qu’après plusieurs tentatives, aucun repreneur n’a été trouvé pour le site. En mai dernier, l’entreprise a d’ailleurs confirmé que le site ne redémarrerait pas.