Le projet Massongex-Bex-Rhône mérite toute l’attention du Conseil d’Etat vaudois. Le député boyard Nicolas Croci Torti en est convaincu. Il a d’ailleurs déposé une interpellation hier au Grand Conseil concernant le dossier de centrale-barrage hydroélectrique. Le député PLR demande que le Conseil d’Etat éclaire le Parlement sur les entraves qui empêchent de faire avancer le projet.

Une occasion pour le gouvernement de répondre, dans le même temps, à deux postulats déposés en 2007 et 2017.

Rappelons qu’après un long silence radio, les Forces motrices valaisannes, Romande Energie et les Services industriels de Lausanne ont confirmé leur volonté d’avancer dans le dossier il y a trois mois.