Une douzaine de civilistes y rénovent un mur de pierres sèches pour le compte de l’organisation active en faveur de la préservation du patrimoine culturel et de la nature. Cet ouvrage, qui a subi les outrages du temps, soutient actuellement un chemin pédestre.

Cette année, la Fondation fête les 20 ans de son statut d’affectation du service civil. Près de 200 civilistes œuvrent d’ailleurs pour elle sur des chantiers à travers toute la Suisse.