Les Italiens Eydallin, Boscacci et Antonioli ont montré la voie, en améliorant de 17 minutes l’ancienne marque de référence du grand parcours. Le Morginois Yannick se classe 5ème.