Le PLR suisse recommande le rejet de l’initiative « No Billag ». La décision a été prise à l'issue d'un débat nourri, par 204 voix contre 82, lors de l'assemblée des délégués cet après-midi à Bienne. La présidente du PLR Petra Gössi a estimé essentiel pour la démocratie de posséder un journalisme indépendant de qualité. Mais le parti s’est montré critique avec la SSR, exigeant des réformes et plus de libéralisme dans le monde des médias.