Les cantons romands, dont Vaud et Valais, ne sont pas satisfaits du projet du Conseil fédéral en matière de transport ferroviaire. Les directeurs cantonaux ont dénoncé la répartition inégale des ressources en matière d'aménagement ferroviaire. Ils exigent que tous leurs projets-clés soient inclus dans l'étape 2030/2035. Pour ce faire, l'enveloppe financière doit passer de 11,5 milliards à 12 ou 13 milliards de francs.

Parmi les projets importants figurent notamment le renforcement du réseau RER qui fait la liaison entre les cantons de Vaud et du Valais.