POUR ACCEDER A TOUTES LES FONCTIONNALITES DE CE SITE, VOUS DEVEZ ACTIVER JAVASCRIPT ! Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

 

Le candidat pour le RCV dans la course au Conseil d'Etat et porte-parole de la police cantonale s'est vu signifier qu'il ne pouvait pas reprendre le travail. Le Conseil d'Etat l'a libéré de son obligation de travailler indique le Nouvelliste. Selon nos confrères, Jean-Marie Bornet doit répondre à certaines questions sur sa campagne politique avant de pouvoir reprendre son travail.
"Je suis surpris par cette démarche et je vais répondre de manière sereine avec mon avocat à la demande du gouvernement" a déclaré Jean-Marie Bornet au journal valaisan.

En ce moment



Spotify

Reportages Video


 

tous les podcasts